Préambule

J'aime bien inspirer des auteurs, susciter des débats, lancer des idées, partager des sujets. Comme j'ai pris l'habitude de le faire régulièrement, mon blog, tout en étant le même, ne me ressemblait plus vraiment. Les invités s'accumulaient, on ne voyait plus le papier peint ; j'ai donc décidé de faire de la place et de les coller au plafond.

Pour commencer, la rubrique Blogs et... va se poursuivre ici.
(Les anciens messages et la plupart de leurs commentaires ont été transférés ici)

Bienvenus et merci à tous les participants

mercredi 26 novembre 2008

Chasseur de lumières

[Contribution de Catherine Goux]


Dans la vraie vie, c'est un petit champ tout râpé, habité par deux chevaux poussiéreux et endormis. Au fond, une ferme moche, et qui sent le fumier quand le vent souffle de l'est. Mais rajoutez-y une lumière couchante, un éclairage inhabituel et particulier, voilà qu'on se met à presque envier les propriétaires de toutes ces beautés.

Eh bien, les blogs, quand ils sont de haute qualité, c'est pareil : un éclairage étudié transformant une petite vie râpée, poussiéreuse, endormie, moche.
Et qui, parfois, sentent le fumier...

18 commentaires:

la Mère Castor a dit…

comment tu as deviné ?

Nicolas a dit…

"Eh bien, les blogs, quand ils sont de haute qualité, c'est pareil : un éclairage étudié transformant une petite vie râpée, poussiéreuse, endormie, moche.
Et qui, parfois, sentent le fumier..."

C'est bien acerbe ! On pourrait penser que tous les blogueurs ont une une petite vie...

noèse cogite a dit…

Adoré cette comparaison .
Merci

Didier Goux a dit…

Je précise que le titre de ce billet est aussi celui d'un roman de Renaud Camus...

Dans la dernière phrase, j'aurais mis le verbe au singulier, puisqu'il se rapporte à "vie". (Ou bien si je n'ai rien compris ?)

Gaël a dit…

trés belle photo mais conclusion un peu amère, non ?

mtislav a dit…

C'est une photo de Catherine Goux ? Quel est ce lieu qui ressemble à la campagne près de chez moi ?

Didier Goux a dit…

Oui, c'est curieux qu'il n'y ait aucun lien vers le blog de l'auteur, ni seulement son nom...

Nicolas a dit…

Tiens, oui. La taulière a encore bu ?

Zoridae a dit…

La taulière est confuse... La taulière est un peu étourdie en ce moment...

balmeyer a dit…

Oui, belle lumière, et conclusion amère ! :)

Pour ma part, je n'aurais pas dit "fumier", mais "pipi de chat", mais ça, c'est parce que j'ai des chats !

Marie-Georges Profonde a dit…

Moi j'aime beaucoup. Belle définition du blog, projecteur sur une vie lambda. Bin oui. Rien d'amer là-dedans je trouve.

Et les blogs qui sentent le fumier (le gros fumier caché derrière), pour en avoir déjà lu, oui ça me parle !

Mots d'Elle a dit…

J'adore!! "Provoquer" des bloggers sur un blog, c'est le top! Et chacun de se dire: "quoi? ça sent le fumier chez moi?"...sourire...Bravo!

Catherine a dit…

@ La Mère Castor, mais non, pas toi !
@ Nicolas, ne généralisons pas. J'aime pas qu'on mette tout le monde dans le même panier (de crabes).
@ Noèse, merci, je me sens comprise...
@ Didier, je pensais aux blogs, mais on peut voir des deux façons... (pis, merde, tu l'as relu, fallait me le dire à ce moment là).
@ Gaël, amère ? Il ne me semble pas, je ne suis jamais amère. Un peu étonnée, un peu lucide, il me semble.
@ Mtislav, oui, c'est une de mes photos. Vous savez bien, la Normandie, quand il y a du soleil...
@ Nicolas, Didier, non, pourquoi un lien ? Zoridae en avait déjà mis un chez elle, ça suffisait. Et si vous agrandissez la photo en cliquant dessus, la photo est signée.
@ Zoridae, confuse ! Ma vengeance sera terrrrrible !
@ Balmeyer, c'est pas la même odeur, mais ça pue pareillement.
@ Marie-Georges, ah enfin, ouf, quelqu'un qui voit que ce n'est pas amer ! Merci, ma belle.
@ Mots d'Elle, vous savez bien que c'est toujours les "autres", chez soi, ça ne sent rien ou alors ça sent bon.

Marc a dit…

" un éclairage étudié" que faisons nous d'autre en écrivant si ce n'est cela, donné un éclairage différent, étudié à nos vies ou à notre imagination.
Je ne connaissais pas votre blog et vos photos et je suis séduit.

Catherine a dit…

Merci, Marc.

Audine a dit…

J'aime souvent les photos de Catherine Goux.
D'ailleurs j'évite celles de cuisine, elles sont tellement superbes que rien que les regarder ça fait grossir.

Cette photo là est presque universelle, ça pourrait être en lisière des étangs de Camargue, par exemple.
Je ressens une atmosphère de paix, de solitude, mais aussi comme une inquiètude sourde : peut être la lumière qui est "entre deux" ?

Jeffanne a dit…

Vrai qu'un éclairage inhabituel met en valeur les choses fades, ou insipides, ou quelconques quand, parallèlement ou paradoxalement, le fumier peut exploser de mille odeurs...
Mais, dans vos blogs, cette lumière n'éblouit pas, elle éclaire, filtre tout simplement des petites choses cachées en soi -en excorcise quelques unes au passage des fois - Pour moi, elle vous donne une âme, c'est tout et vraiment beaucoup, ne l'ignorez pas.... ne l'oubliez pas...
et basta ces bizarres odeurs, quoique fort naturelles... allez, allez, il suffit de penser à celles des roses...

Catherine a dit…

Oulala, Jeffane et Odile que de belles choses vous me dites. Merci, du fond du coeur.